Santé au Togo-Des cas d’oreillons signalés dans le nord

Le ministre de la santé, Moustafa Mijiyawa, alerte sur des cas d’oreillons détectés dans le district de l’Oti, région des Savanes, dans la partie Nord du Togo.

La maladie est observée « chez des enfants d’âge scolaire », alerte le ministère de la Santé, de l’Hygiène publique et de l’Accès universel aux soins. A la date du mardi 25 octobre 2022, jour de publication du communiqué, l’autorité publique dit n’avoir enregistré aucun décès.

Les oreillons, renseigne le communiqué, sont une maladie habituellement bénigne avec d’éventuelles complications en cas d’immunité faible. La maladie est causée par un virus « qui se transmet par des gouttelettes de salive émises par la personne infectée », lit-on.

« La maladie se manifeste par un gonflement qui apparait en avant d’une ou des deux oreilles, avec des difficultés à mâcher et à avaler, une fièvre modérée, et des maux de tête. D’autres signes peuvent apparaître en lien avec des complications », souligne la note signé de Moustafa Mijiyawa, ministre de la Santé.

L’adoption des mesures d’hygiène telles que le lavage régulier des mains à l’eau et au savon, ou avec du gel hydroalcoolique, couvrir la bouche et le nez avec le mouchoir ou avec le creux du coude au moment de tousser ou d’éternuer, entre autres gestes, peuvent prévenir de la maladie, explique la note.

Source : icilome.com