Révision Constitutionnelle: la mention « En aucun cas » figurera bel et bien dans le projet de loi en vue, Fabre

140

Révision Constitutionnelle: la mention « En aucun cas » figurera bel et bien dans le projet de loi en vue, FabreLes députés togolais ont fait leur rentrée parlementaire ce mardi 2 octobre à Lomé. Au sortir de cette deuxième session ordinaire de l’année, le chef de file de l’opposition Jean Pierre Fabre s’est prononcé sur la question des réformes constitutionnelles. Ce membre de la coalition des 14 partis de l’opposition estime que, l’article 59 qui stipule « en aucun cas nul ne peut exercer plus de deux mandats » doit être mentionné dans le projet de loi de révision constitutionnelle en vue.

Jean Pierre Fabre tient bec et ongle à cet article et rappelle que le gouvernement l’avait même notifié dans le projet de loi de révision constitutionnelle envoyé le 30 juin 2014 à l’Assemblée nationale. « N’oubliez pas que le 30 juin 2014, le projet de loi de révision constitutionnelle introduit par le gouvernement lui-même comportait la fameuse phrase : en aucun cas nul ne peut faire plus de deux mandats. Nous l’avons voté, mais les députés UNIR l’ont rejeté. Et vous croyez que parce qu’ils n’en veulent pas, nous, nous allons retirer cet article ? Pour quelle raison ? Cet article est très important. Il est issu de la conférence nationale souveraine. Donc cet article figurera bel et bien dans le projet de loi de la révision constitutionnelle », a-t-il laissé entendre.

Selon le président de l’ANC, le but visé est tout « togolais, quel qu’il soit, ne puisse pas demain, après deux mandats, pour une raison quelconque, rêver faire un mandat de plus ».

Réagissez  sur : http://www.africatopforum.fr

TogoTopInfos.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here