Rien ne pourra modifier le calendrier démocratique

101

Les opérations de recensement électoral on pris fin hier. Dans l’ensemble, tout s’est bien déroulé.

Cependant, des actes de violence ont été signalés dans différentes régions, notamment dans la préfecture de Tandjoaré (Nord-Togo). 

Le ministre de la Fonction publique, Gilbert Bawara, s’est voulu ferme vendredi.

‘Les partis politiques ont le doit de ne pas participer au processus électoral ou d’appeler leurs militants à ne pas y participer. Mais ce qui est interdit, c’est d’avoir des comportements et poser des actes de nature à empêcher les autres de participer aux consultations électorales’, a-t-il déclaré.

Il a dénoncé le comportement de certains ‘qui font tout pour envenimer le climat socio-politique afin de l’exploiter comme un fonds de commerce’. 

Les pouvoirs publics prendront toutes les dispositions légales contre tous ceux qui portent atteinte à la démocratie.

M. Bawara a confirmé le calendrier électoral. Les législatives auront lieu le 20 décembre que la coalition de l’opposition y participe ou non.

‘Que tel parti ou tel regroupement décide de participer ou non ne changera rien au calendrier démocratique’, a martelé le ministre.

‘La participation ou le boycott de la C14 aux élections ne nous intéresse pas. Ce qui est sur et certain, c’est que les élections auront bien lieu le 20 décembre, peu importe les décisions ou les comportements de certains partis politiques’, a-t-il ajouté.

Republic Of Togo

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here