RDC: Nikki Haley veut des élections en 2018

La crise politique a été évoquée avec des membres de la conférence épiscopale congolaise. Pour les évêques, la crise persiste persiste du fait que l’accord de la Saint-Sylvestre n’est pas appliqué de bonne foi et de manière inclusive. Ils ont également souhaité la publication rapide d’un calendrier électoral réaliste et précis.

A la Céni, Nikki Haley a exigé vendredi à Kinshasa que l’élection présidentielle soit organisée dans le courant de l’année 2018 alors que la Commission électorale congolaise a annoncé début octobre que ce délai n’était pas tenable, et que le scrutin n’aurait pas lieu avant le mois d’avril 2019.

L’accord de la Saint-Sylvestre, conclu entre le gouvernement et une partie de l’opposition, prévoyait que l’élection devait se tenir avant la fin de l’année.

2018, c’est possible si toutes les parties s’impliquent, selon l’ambassadrice américaine aux Nations unies. Elle est claire : les Etats-Unis ne soutiendraient pas un autre calendrier électoral.

« Chaque jour qui passe sans élections, il y a quelqu’un qui meurt dans ce pays, chaque jour qui passe sans élections, c’est une femme qui se fait violer, un enfant qui se fait enrôler dans un groupe armé. Tout cela doit cesser. Et la seule manière d’y mettre fin c’est d’organiser des élections pacifiques. Nous avons besoin d’élections libres, justes et en 2018. Et pas fin 2018, nous en avons besoin avant », a déclaré Nikki Haley. « Nous avons adressé un message clair à la Céni: si les élections ne sont pas tenues en 2018, sinon on ne soutiendra pas le processus électoral. Les Etats-Unis, la communauté internationale ne soutiendront rien en 2019. Nous n’apporterons aucun financement si le calendrier ne précise pas explicitement que ces élections auront lieu au plus tard en 2018. Il n’y a pas de démocratie si la voix du peuple n’est pas pas entendue », a-t-elle souligné.

Léonard She Okitundu, le ministre congolais des Affaires étrangères, assure que le processus électoral suit désormais son cours. Il s’en remet à la Céni et se défend de toute manœuvre dilatoire.

CamerounWeb.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.