Quand la haute technologie booste les recettes douanières

55

Les responsables du Guichet unique du commerce extérieur (Seguce) ont mis les petits plats dans les grands pour recevoir mardi les acteurs du monde économique à l’occasion de Journées portes ouvertes.

Ce Guichet, géré par Veritas leader mondial des services d’évaluation de conformité et de certification, a permis au Togo de moderniser la chaîne logistique, de réduire la bureaucratie, d’offrir plus de transparence et de lutter contre la corruption.

Lors de la cérémonie d’ouverture à laquelle participaient plusieurs membres du gouvernement, le directeur général de Seguce, Cédric Chalvon Demersay a émis le souhait de voir le port de Lomé devenir un super champion de la rapidité.

‘Le port de Lomé est le plus rapide de la sous-région mais nous, notre ambition est qu’il soit aussi rapide qu’un port européen ou asiatique’, a-t-il déclaré.

Le Guichet ne fonctionne pas simplement au port de Lomé, mais également aux frontières terrestres et maritimes.

Son déploiement depuis 4 ans a permis un accroissement substantiel des recettes douanières, une baisse des faux frais de l’ordre de 50%, et un temps passage réduit de 30%, a confié la ministre du Commerce, Bernadette Legzim-Balouki.

Ce Guichet unique est une plateforme de haute technologie conçue pour gérer tous les mouvements des marchandises quel que soit le type d’acheminement. Il rationalise les différentes procédures, évite les redondances, se connecte à d’autres interfaces métiers telle que Sydonia. 

L’objectif principal est de simplifier et de raccourcir le dédouanement des marchandises de façon drastique. Cet outil fédère toute une communauté d’acteurs tant du secteur public que du secteur privé dans un environnement simplifié, sécurisé de facilitation du commerce. 

Republic Of Togo

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here