QUAND CERTAINS LEADERS POLITIQUES IMPOSENT DÉJÀ LEURS AMIS COMME CANDIDAT DANS LES COMMUNES !

244

Il est clair que tous ces partis qui ont regretté leur boycotte aux élections législatives se préparent aujourd’hui pour les élections locales dans les conditions imposées par le pouvoir. Comme quoi « un chat échaudé craint le thé chaud ». Même si les déclarations officielles sur la participation de ces élections tardent à arriver, il faut comprendre qu’au niveau des états majors des partis , certains s’y préparent activement. Mais ce qui est déplorable et qui nous oblige à attirer l’attention de l’opinion c’est que « le choix des candidats au sein de certains partis se fait par affinités en violation total avec le règlement du parti ». Les présidents de ces partis, au lieu de se conformer à la décision des fédérations qui choisissent les candidats dans les différentes communes font déjà un passage en force et imposent leurs « candidats amis »

Cette situation créée déjà de l’indignation au sein des populations de ces différentes localités. Selon les informations, ces « amis du président » imposés aux fédérations seraient des « argentiers »qui avaient déjà servi dans l’administration. D’après les informations, ils sont déjà sur le terrain et opèrent aux achats de conscience des populations, « des pratiques uniristiques » que nous avons toujours dénoncé. Au moment où certains partis politiques exigent les réformes électorales avant ces élections locales, ailleurs c’est des coups de force dans le choix des candidats. Nous demandons à ces leaders de revenir à la raison et de laisser les fédérations faire leur travail en conformité avec le statut des partis. N’imposez pas des candidats !

Réminho N.

Source : telegramme228.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here