Qualité de vie: Lomé mieux que Lagos, Addis-Abeba ou encore Abidjan

255

Le cabinet de consulting international Mercer vient de publier son classement annuel des villes où il fait bon vivre. Pour cette édition 2018 du rapport, 230 villes ont été prises en compte. La capitale togolaise reste à la 206e position comme l’année dernière et reste mieux classée que certaines villes supposées être des cadors en Afrique.

Sur le continent africain, 5 villes font partie du top 100 mondial. La ville de Port-Louis (Maurice) arrive en tête du classement des villes africaines et se pointe à la 83e place du classement mondial.

Durban (Afrique du Sud) est classée 89e pendant que Cape Town et Johannesburg (Afrique du Sud) occupent respectivement la 94e et la 95e places dans le classement mondial. La ville de Victoria (Seychelles) clôt ce top 5 africain en se classant 98e sur le plan mondial.

En Afrique, Tunis (Tunisie), Rabat (Maroc), Casablanca (Maroc), Windhoek (Namibie) et Gaborone (Botswana) complète le top 10 des 46 villes du continent figurant dans le rapport établi par la société.

Lomé se situe en 206e position (29e africaine), devant Abidjan, Addis-Abeba, Harare, Lagos, Abuja ou Ouagadougou, mais loin derrière Cotonou ou encore Kigali.

Ce classement annuel est destiné aux expatriés et s’appuie sur un certain nombre de critères : climat, sécurité, santé, infrastructures, sorties, climat des affaires

Le classement Mercer sur la qualité de vie des villes se base sur les différences de qualité de vie des expatriés dans plusieurs villes du monde, par rapport à leur lieu de provenance.

TogoBreakingNews.info

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here