Projet « Santé Espoir Pour Tous » : Un premier bilan satisfaisant pour AIMES-AFRIQUE

L’Association Internationale des Médecins pour la promotion de l’Éducation et la Santé en Afrique (AIMES-AFRIQUE), première ONG humanitaire médico-chirurgicale en Afrique, a présenté un bilan à mi-parcours de la mise en œuvre de son projet « Santé Espoir Pour Tous ». Elle note que le taux de réalisation des consultations pour le compte de la première année est de 200%.

Au total dix mille soixante et un (10.061) consultations et soins spécialisés ont été enregistrée au lieu de cinq (5.000) prévus initialement. Sur cinq-cents (500) opérations chirurgicales foraines annoncées, finalement huit cent quatre-vingt-quatorze (894) ont été réalisées. Soit un taux de réalisation de 200% pour les consultations et 179% sur le plan de chirurgie.

« Je suis profondément impressionné tout d’abord par le rapport ce rapport intérimaire, c’est-à-dire un rapport de la première année. Et déjà, on a dépassé de loin tous les objectifs qui ont été fixés. Il y a encore une deuxième année devant nous. Je suis très confiant qu’on va continuer sur le même chemin », s’est réjoui Bruno Hanses, le chargé des affaires de l’Union européenne, l’institution qui a co-financé l’initiative.

Pour le Docteur Serge Michel Kodom, le président-fondateur d’AIMES-AFRIQUE, il y a de quoi s’en féliciter, mais c’est encore un défi à mieux faire pour la seconde année du projet.

Le projet « Santé Espoir Pour Tous », un projet pilote de deux (2) ans dans les cinq (5) régions administratives du Togo. Il est financé par l’Union européenne avec l’appui technique de l’ONG allemande AKTION PIT TOGOHILFE. L’objectif, c’est d’améliorer l’état de santé de la population togolaise à travers des soins médico-chirurgicaux gratuits, mais aussi contribuer au renforcement des capacités du personnel local.

Edem A.

Source : www.lomechrono.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.