SYNBANK maintient sa grève de 72 heures, après l’AG de ce matin

187

L’intervention du ministre de la Fonction publique, du Travail et de la Réforme administrative, Gilbert Bawara pour concilier les positions du le Syndicat des employés et cadres des banques et établissements financiers et des assureurs du Togo (Synbank) et le Syndicat National des Employés et Cadres des Compagnies d’Assurances (Synasur) et des responsables du NSIA, n’a presque rien donné.

En fait, Gilbert Bawara avait demandé hier aux syndicalistes de surseoir à la grève. Ces derniers, tout en maintenant le mot d’ordre, ont voulu consulter la base, avant de donner une réponse concrète. Ce qui a été fait ce matin lors de l’Assemblée générale (voir images) qui vient de prendre fin. Ce qu’on retient, c’est que la grève ne sera pas suspendue.

« Nous sommes au regret de porter à votre connaissance que suite au compte rendu des discussions que nous avions eues au Cabinet du Ministre de la Fonction publique, du Travail et de la Réforme administrative, nos membres ont décidé de maintenir la grève des soixante-douze heures lors de l’Assemblée générale de ce matin 25 juin 2019 », a adressé tout à l’heure le syndicat au Président de l’Association professionnelle des banques et établissements financiers (APBEF).

Les employés et cadres de banque, des établissements financiers et des assurances du Togo conditionnent la levée de cette grève par la satisfaction de deux revendications. Il s’agit de l’intégration de neuf de leurs camarades abusivement licenciés et le départ des deux directeurs généraux de NSIA-Togo à la tête des institutions.

Ce matin, les portes des banques et autres établissements financiers de la place sont restées fermées. Une situation qui commence déjà par indisposer les clients qui, toutefois, soutiennent la démarche de ce syndicat.

I.K

Source : www.icilome.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here