Home Economie Projet de 20 000 logements au Togo: une étude de faisabilité financée...

Projet de 20 000 logements au Togo: une étude de faisabilité financée à hauteur de 3milliards par la BAD

0
628
Nouvelle-ville-en-construction-pour-desengorger-Lome.jpg

La semaine dernière, la Banque africaine de développement (BAD) a annoncé un financement de 5,13 millions de dollars (environ 3 milliards de FCFA) pour le Togo, en vue des études de faisabilité du projet de 20 000 logements à coût abordable. Cette aide, complétée par la Banque ouest-africaine de développement à hauteur de 600 millions de francs CFA (932 893,83 dollars), a été approuvée le 26 avril 2023.

Lire aussi:Opportunités: nouvelle vente aux enchères publiques par l’OTR

Selon la BAD, en 2019, seulement 1 800 logements ont été achevés au Togo, alors que le déficit annuel est estimé à 15 000 unités, portant le déficit de logements décents à 500 000 unités. Les autorités togolaises évaluaient en 2018 que plus de 93% des entreprises relèvent du secteur informel avec un salaire minimum de 35 000 francs CFA (63 dollars). En même temps, le coût du logement le moins cher construit par un promoteur immobilier est d’environ 24 763 dollars (environ 14 millions FCFA), soit plus de 28 fois le revenu moyen annuel par habitant qui était estimé à 880 dollars (520 mille FCFA). Dans ces conditions, l’accès à un logement décent est difficile pour la plupart des Togolais, ce qui est un défi pour les pouvoirs publics.

Selon les observateurs, le projet des 20 000 logements pourrait constituer un levier d’inclusion sociale et de croissance pour le pays. La fourniture de logements sociaux devrait avoir un impact direct et positif sur les déterminants sociaux de la vie des gens, notamment l’accès à l’éducation et à la formation professionnelle, aux soins de santé, à la nourriture et aux opportunités économiques.

Le projet vise les ménages à revenus faibles et intermédiaires, avec pour objectif de leur offrir un accès à la propriété d’un logement décent et une amélioration de leurs conditions de vie. Selon la BAD, environ 100 000 personnes à faibles revenus (fonctionnaires, ménages modestes, notamment ceux ayant des femmes à leur tête, etc.) bénéficieraient de ce projet, ce qui correspond à environ 1,25% de la population du Togo.

Lire aussi:UMOA Titres : le Togo lève 33 milliards [avril 2023]

Le projet des 20 000 logements est l’une des priorités des autorités togolaises qui l’ont inscrit dans la “Feuille de route Togo 2025”. Le projet est aligné sur le Document de stratégie pays (2021-2026) du Togo, plan d’actions de la BAD pour le Togo, dont l’un des objectifs est d’appuyer le pays dans la formulation et l’exécution des politiques publiques de la “Feuille de route Togo 2025”.

Pour faire progresser ce projet après plusieurs mois de retard, Lomé a examiné, lors d’un Conseil des ministres à Kara en juillet 2021, un projet de décret autorisant les travaux de constitution d’une réserve foncière. Il a ainsi été annoncé qu’une réserve foncière devrait être établie dans les cantons de Dalavé et de Kpomé, situés dans la préfecture

Source : Togoweb.net