Primature: le fidèle Sélom veut continuer avec Faure

L’actuel Premier ministre du Togo, Komi Sélom Klassou, fidèle parmi des fidèles du régime de Lomé comme aiment bien l’appeler certains analystes, a é té nommé le 05 juin 2015 après la réélection de Faure Gnassingbé pour le troisième mandat à la magistrature suprême.

Le 05 juin prochain, ce natif de Notsè (préfecture de Haho, dans la région des plateaux), fera, sauf erreur de notre part, cinq ans jour pour jour à la primature. Une longévité sans précédent à la tête du gouvernement togolais mais beaucoup du travail reste à faire. Après la prestation de serment le 03 mai dernier du Président.

A LIRE AUSSI:Émeute à la prison de Lomé: Kpatcha Gnassingbé désormais introuvable !

Faure Gnassingbé réélu à l’issue de l’élection présidentielle du 22 février 2020, l’on attend à ce que les choses aillent vite et bien pour le bien-être de tous. Et bien évidemment, conformément aux lois de la République, l’étape après la prise officielle de fonction du nouveau Chef de l’Etat est la démission du PM et de son gouvernement pour laisser place à la formation d’une nouvelle équipe gouvernementale.

Mais plus d’une semaine après le démarrage officiel du nouveau quinquennat du Prince de Lomé, les lignes ne semblent pas bougées et l’universitaire Klassou n’a pas démissionné et ce jusqu’à ce 12 mai. A quand le fera-t-il ? Quels sont ses secrets des longs règnes aux postes puisque l’homme avait aussi battu le record de longévité à la vice-présidence de l’Assemblée nationale?

Selon les informations, Komi Selom Klassou, celui qui a fêté ses 60 ans en février dernier, a été nommé le 05 juin 2015 après deux semaines de consultations et après que le premier ministre d’alors (Arthème AhoomeyZunu) qu’il succédait ait remis sa démission.

KomiSélom Klassou était jusqu’à sa nomination à la primature premier vice-président de l’Assemblée nationale, poste qu’il su aussi garder pendant de longues années. Ce grand cadre de l’ex-formation politique Rassemblement du Peuple Togolais (RPT) et du parti actuel au pouvoir Union pour la République (UNIR) est arrivé à la primature à la surprise générale de tous et a déjoué tous les pronostics.

En effet, le militant Klassou n’était pas du tout favori, aussi bien pour les médias que pour une catégorie de barons du régime du Président Faure Gnassingbé.

Mais il « s’est imposé » le 5 juin comme le premier chef du gouvernement du troisième mandat de Faure Gnassingbé et même de son unique chef de gouvernement à l’occasion de ce quinquennat 2015-2020. Le natif de la préfecture de Haho a certainement réussi la mission à lui confiée par le Président Faure Gnassingbé, puisqu’il a même été reconduit en fin 2018 après les élections législatives.

A LIRE AUSSI: Assassinat du Colonel Bitala: les exigences de la CPP!

Cependant, ce géographe, docteur en hydro-climatologie, n’ose pas prendre des initiatives, et seraient pour beaucoup un béni oui oui. Comme son successeur Arthème Ahoomey-Zunu qui a déçu plus d’un, l’ancien premier vice-président de l’Assemblée nationale a beaucoup déçu aussi; sans initiative concrète et originale, cet homme n’a pas pu non plus ressusciter le grand projet de civisme/médias qui avait fait ses beaux temps avec le Premier ministre Gilbert Houngbo, un projet qui malheureusement a été enterré par Ahoomy- Zunu Komi Sélom Klassou serait aussi loin de la trempe d’un PM comme Gilbert Fossoun Houngbo qui a été Chef du gouvernement de septembre 2008 à juillet 2012.

L’heure est sans doute arrivée pour que monsieur Klassou remette sa démission et celui de son gouvernement, puisque Faure Gnassingbé a entamé officiellement un nouveau mandat de cinq ans en prêtant serment le 03 mai dernier.

A LIRE AUSSI :[Secret de palais]: le visage du nouveau gouvernement de Faure

Nous osons croire que les heures à venir ferons bouger les lignes, à cette allure cet homme de 60 ans est en train de cumuler les deux quinquennats de Faure Gnassingbé en étant toujours PM.

Ses secrets possibles des longs règnes !

Selon beaucoup d’analystes, Sélom Klassou est un vieux routier de la politique et s’était toujours gardé d’afficher des ambitions personnelles, souhaitant toujours se rendre utile « à l’endroit voulu par le président de la République ». Une des raisons de son succès et de ses longévités aux postes peut- être.

Une autre raison qui se raconte dans certains milieux serait le fait pour lui de ne pas prendre des initiatives, quoi qu’il arrive, en faveur de certaines couches en dehors de la ligne tracée par son mentor.

Un dernier secret pour lui qui serait d’ailleurs substantiel, selon des barons du système en place, est le fait pour lui de ne pas tenir tête à ces derniers et aux « supers » ministres qui lui manqueraient de respect.

A LIRE AUSSI: [Confidentiel]: les dessous d’un retour au bercail de Bodjona

Celui qui a le plus duré que tous à la vice-présidence de l’Assemblée nationale et aujourd’hui à la primature « a fait de la discrétion une marque de fabrique, n’apparaissant que très rarement lorsque la direction des débats au Parlement lui incombait ».

Voilà certains secrets de ce cadre de Notsè Selom Klassou est sans contestation aucune, le PM qui a plus duré à la tête du gouvernement et compte à ce jour 04 ans 11 mois 08 jours et risque de faire plus de 05 ans puisqu’il n’a pas encore démissionné et le temps pour lui de gérer les affaires courantes après démission jusqu’au jour où

Faure Gnassingbé trouvera l’autre « oiseau » rare pour prendre la tête de la primature.

L’autre PM qui le suit en termes de longévité à la primature est Gilbert F. Houngbo qui n’aurait fait que3 ans, 10 mois et 15 jours.

A LIRE AUSSI: Tribunal: business et guerre de positionnement autour du dossier Agbéyomé

Fidèle parmi les fidèles M. Klassou a été plusieurs fois ministre sous Eyadema et Faure Gnassingbé. Il a été Préfet de Tchaoudjo de 1997 à1998. Le Premier Ministre komi Selom Klassou fut ministre de la Culture, de la Jeunesse et des Sports de 2000 à 2003, puis Ministre des Enseignements Primaire et Secondaire, de 2003-2007.

Il a été Premier Vice-président de l’Assemblée Nationale et ce, depuis 2007. M. Komi Selom Klassou qui est membre du parti l’Union pour la République (UNIR) a participé à plusieurs négociations politiques au Togo. Il est aussi membre de l’Assemblée parlementaire ACP-UE.

L’Audience

Source : Togoweb.net

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.