Nouveau mandat: ça ne sent pas bon entre Faure et son armée

Si la fin du 3ème mandat de Faure a un peu mal fini avec les piètres prestations de la FOSAP accusée de bavures et d’homicide de tout côté, le nouveau mandat est déjà aussi infecté.


Alors que l’opinion attend encore la lumière sur le décès de l’ex commandant du 1er BIR, le Lieutenant-colonel Bitala Madjoulba, c’est un jeune laveur de voiture, en la personne de Mohamed Hega Agbende-Kpessou, que les corps habillés ont froidement abattu dans des circonstances ‘non encore expliquées’, selon le gouvernement même.

A LIRE AUSSI: Jeune tué à Avédji: la version de la DGPN!

Ouvrir les enquêtes, le gouvernement est prompt dans ce domaine suite à un crime. En plus, l’on appelle la population à la retenue et le tour est joué. Ne serait-ce que sur les cinq dernières années, notamment le 3ème mandat de Faure Gnassingbé, plusieurs enquêtes ont été ouvertes sur annonce dans les médias du ministre de la Sécurité et de la Protection civile ou carrément du gouvernement même.

Mais, combien de Togolais savent ce à quoi toutes ces investigations ont abouti? Dans les coulisses des services de sécurité, l’on pourra tenter de se défendre en disant que ce sont des enquêtes administratives. Un autre débat aussi ça…!

Les résultats de l’enquête ouverte sur le corps sans vie du jeune Dodji Koutsouati depuis des semaines déjà se laissent toujours désirer. Malgré la diligence avec laquelle le gouvernement a instruit le ministre de la Justice de gérer l’affaire, toujours RAS.

A LIRE AUSSI: Affaire Col Madjoulba: les non-dits d’une rivalité Kabyès-Nawdba

À cela s’ajoute l’assassinat du Lieutenant-colonel Madjoulba, ex commandant du 1er BIR, dans son propre bureau. C’est d’ailleurs l’acte criminel qui inaugure le nouveau mandat.

Là aussi, rien n’a filtré sur ce qui s’est réellement passé jusqu’à à ce jour. Certaines opinions n’ont pas hésité à reprocher le silence même des éléments de ce bataillon dont leur patron a été froidement abattu par un inconnu.

Même pas de communiqué officiel soit-il du gouvernement ou des forces armées togolaises (FAT) dirigées par le Général de Division Félix Abalo KADANGA, Chef d’état major général des FAT.

On n’en est là quand le tableau d’honneur des crimes ou des bavures enregistre un nouvel acte, celui ayant consisté en l’abattement d’un jeune laveur de voiture par un fonctionnaire de police le jeudi dernier.

Ici, et comme c’est toujours le cas si c’est un civil qui est victime, le gouvernement a sorti un communiqué. Et le refrain est qu’une enquête est ouverte pour situer les responsabilités dans ce drame.

Qu’un policier se permette de tirer à bout portant sur un civil non armé, difficile à croire par bon nombre de personnes. On dirait dans un film ou une série policière, et pourtant c’est la triste réalité. Finalement, on se dit que ce serait «un élément incontrôlé», si nous avons encore bonne mémoire de la suite de ces faits similaires.

A LIRE AUSSI: Assassinat du Colonel Bitala : de vives réactions depuis les USA

Analysant ces faits consécutifs, l’on se demande si ce sont des actes commis à dessein pour saboter la politique de Faure Gnassingbé. On se rappelle qu’en début d’année, le chef de l’État a visité la caserne des militaires de l’opération KOUDALGOU au nord du pays; une opération qui consiste à lutter contre l’insécurité et le terrorisme qui menacent gravement la sous-région ou même les pays frontaliers du Togo.

Là, il avait adressé un message fort aux FAT. Il leur a demandé d’éviter toute bavure sur la population afin de gagner la confiance, un moyen efficace pour bien lutter contre ces fléaux.

Malgré tout cet important appel du Chef Suprême des Armées, les faits de ses hommes sur le terrain sont aux antipodes. Est-ce une désobéissance à l’autorité? Est-ce une carte blanche donnée à l’impunité? Est-ce une complicité? Sinon, de quoi s’agit-il? Et avec tout ça, l’on se demande où va le navire de Faure Gnassingbé, le seul chef à bord…? 

Télegramme228

Vous aimeriez voir ceci:

Source : Togoweb.net

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.