« Nous avons dit à Ibn Chambas, d’aller transmettre le message du peuple à Faure Gnassingbé. Celui-ci veut son départ… »

Levant un coin de voile sur les discussions qu’il aurait eu avec le représentant du Secrétaire général de l’ONU, Ibn Chambas, ce jour, le Chef de file de l’opposition, Jean-Pierre Fabre a indiqué, « Ibn Chambas nous a déjà rencontré. Nous lui avons dit d’aller transmettre le message du peuple à Faure Gnassingbé. Celui-ci veut son départ… ».
 
Voila bien un message qui vient confirmer ceux des manifestants rencontrés dans l’article précédent par un de nos reporters.
 
Dans la même dynamique que le président de l’ANC, Nathaniel Olympio du Parti des Togolais, parti membre du Groupe des six, s’en convainc que «  »la suite logique de la manifestation, c’est que le chef de l’Etat comprenne le message du peuple et qu’il en tire les conséquences qui s’imposent. La voix du Peuple, c’est la voix de Dieu… ».
 
Sans pour autant parler de départ de Faure Gnassingbé, Me Dodji Apévon, président des FDR pour sa part a tenu à rassurer les uns et les qutres de ce que, «  »tant qu’on n’obtiendra pas les résultats, la mobilisation va continuer… » ».
 
En tout cas, à entendre ces leaders, on comprend à suffisance que les revendications connaissent un glissement, puisque partant de la réclamation du retour à la Constitution de 1992, droit de vote de la diaspora, et la libération des manifestants arrêtés lors des marches des 19 et 20 Août derniers, on arrive à ce deuxième jour de manifestation, à une revendication de départ du Chef de l’Etat qui est dans la 3ème année de son 3ème mandat à la tête du pays. Faure Gnassingbé appréciera.

 
T228
 

TogoActualité.com