Non-respect du port obligatoire des masques : Les contrevenants risquent la prison

Obligatoire, le port de masques ou bavettes est devenu pour tous les togolais depuis l’annonce de l’allègement des mesures de propagation du corona virus. Une mesure dont le respect est assuré par les forces de l’ordre qu’on peut observer à tous les feux tricolores dans la capitale togolaise.


Lire aussi:Coronavirus au Togo: une bonne nouvelle pour les écoles privées

Etant entendu qu’il faut vivre avec le coronavirus, les gestes barrières doivent désormais être ancrés dans les habitudes. L’un de ces gestes reste le port du masque devenu obligatoire. A en croire le Colonel Kodjo Amana, le Commandant de la force mixte anti-pandémie, ceux qui ne respecteront pas cette mesure seront sanctionnés conformément à l’article 847 du nouveau Code pénal.

Selon cet article, les contrevenants encourent des peines d’emprisonnement et une amende de 100.000 FCFA à 200.000 FCFA. Mais « dans le cas d’espèce, un arrêté interministériel peut fixer une peine de police donc moins importante », selon Colonel Kodjo Amana. Il appelle donc les citoyens au respect des mesures barrières, surtout le port des masques pour éviter la propagation du virus.

Lire aussi:Urgent: les cas d’infection grimpent au sein du personnel soignant!

A l’en croire, la levée du couvre-feu et du bouclage des villes n’enlève en rien la mission de la force mixte anti-pandémie. « Par la même occasion, le port du masque sanitaire a été rendu obligatoire. La Force a alors réajusté son dispositif en l’adaptant aux nouvelles directives données par le gouvernement. Malgré tout, la mission de la Force anti-pandémie reste inchangée. Elle continue d’être assurée avec la même détermination et le même professionnalisme », a-t-il indiqué.

Pour lui, le respect des mesures barrières édictées par le gouvernement doit être maintenu. Le Colonel Kodjo Amana dit compter sur la mobilisation de tous pour mener à bien la mission de riposte contre le coronavirus au Togo, ceci afin d’éviter de nouvelle vague de contamination.

Source : Togoweb.net

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.