Nigéria-Une fillette togolaise de 10 ans assassinée à Ogun

Des ritualistes présumés auraient tué une fillette de 10 ans, dont les parents sont originaires du Togo. La tragédie a eu lieu à Ota, dans la zone du gouvernement local d’Ado-Odo/Ota dans l’État d’Ogun.

Selon les médias locaux, l’incident s’est produit hier, dans la matinée dans la rue Kilani, au quartier Iyana Iyesi d’Ota.

Il a été constaté qu’un ami de la mère de la victime qui était un voisin a envoyé la jeune fille chez elle pour obtenir du charbon de bois.

Mais, en arrivant à la maison, la jeune fille a aperçu des voleurs qui avaient fait irruption dans la maison, emportant des biens.

“Le tentative de la jeune fille de s’enfuir après les avoir vus et identifiés a échoué car ils l’auraient détenue et tuée avec un pilon,” rapportent les mêmes sources.

Les faits

Un voisin qui a plaidé l’anonymat a déclaré que les tueurs étaient des ritualistes présumés qui s’étaient cachés quelque part dans le bâtiment, l’avaient attaquée et lui avaient fracassé la tête avec un pilon.

La source a déclaré que l’appel à l’aide de la jeune fille avait attiré l’attention du voisin, mais qu’elle était morte avant que quiconque puisse arriver sur les lieux.

« la police a emporté le corps de la victime. Je connais très bien la fille, on l’appelait maman. Le suspect l’a tuée de sang-froid. Au début, nous pensions que c’était un voleur, mais d’autres découvertes ont révélé que le type était un ritualiste,» affirme un témoin.

En effet, le porte-parole de la police d’État, SP, Abimbola Oyeyemi, a confirmé l’incident. Mais d’après lui, les tueurs étaient des voleurs armés et non des ritualistes.

«C’est vrai. La mère est togolaise et a une amie ghanéenne. C’est la femme ghanéenne qui a envoyé la fille chez elle chercher son charbon de bois. En arrivant à la maison, elle a rencontré les voleurs qui l’ont identifiée et ne voulaient pas qu’elle les dénonce. Ils l’ont tuée. Nos hommes ont passé au peigne fin toutes les zones mais ne les avaient pas eues. Le commandement veillera à ce qu’ils soient arrêtés,» affirme l’officier.

Source : icilome.com