Mesure de précaution

Si la manifestation de l’opposition s’est déroulée dans le calme mardi à Lomé, le climat reste pesant à Sokodé (2e ville du Togo). Dans ce contexte, les autorités ont décidé d’interdire tout rassemblement dans cette ville jusqu’à nouvel ordre afin de garantir la sécurité de la population.

La tension est accentuée par le fait que des armes volées à des policiers et des gendarmes circulent dans la nature. Il s’agit de AK47, plus connu sous le nom de Kalachnikov.

‘Tant que ces armes ne sont pas retrouvées, moi je ne trouve pas prudent d’autoriser des manifestations à Sokodé », a déclaré mercredi Yark Damehane, le ministre de la Sécurité.

Dès que ces armes de guerre seront retrouvées, les habitants pourront manifester tout à fait librement.

Republic Of Togo

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.