Marches de l’opposition: des revendeuses remontées contre l’attitude de certains manifestants

Il est indéniable que les jours de manifestations politiques, plusieurs marchés et boutiques ferment par peur d’être violentés par certains manifestants. Des femmes réunies au sein de l’Association pour le Développement des Activités Génératrice de Revenus (ADAGR) dénoncent l’attitude de certains manifestants qui porte un coup dur à leurs activités.

Dans une déclaration le 12 octobre dernier, ces femmes ont manifesté leur colère. Elles dénoncent en l’occurrence les actes inciviques de ces manifestants.

« Nous notons avec regret des comportements inciviques de certains militants de l’opposition, comme les jets de pierres, les entrées spontanées dans des maisons et des marchés publics pour agresser des paisibles citoyens, ainsi que des propos menaçants à notre endroit », lit-on dans le communiqué.

Elles demandent également le respect des libertés individuelles et collectives. L’Etat ainsi que les partis politiques devront prendre leurs responsabilités.

M E

Lomechrono.com