L’UFC a toujours été un parti d’opposition

283

‘L’UFC invite la coalition de l’opposition et toute la classe politique à abandonner les discours d’exclusion et les attitudes hystériques. Seule une approche négociée peut permettre l’alternance’, a déclaré jeudi Isaac Tchiakpé, le conseiller spécial de Gilchrist Olympio. 

A la suite de la recomposition de la Commission électorale (Céni) se pose la question des sièges actuellement occupés par des représentants de l’opposition comme l’UFC, Obuts et le NET.

La coalition devra désigner ses représentants. Or, les rapports avec les partis précités sont exécrables.

La présence de l’UFC à la Commission électorale nationale indépendante et ses démembrements repose sur le statut de l’opposition et sur le code électoral, rappelle Isaac Tchiakpé.

Fondé il y a des décennies par Gilchrist Olympio, l’UFC est une formation historique de l’opposition. L’accord gouvernemental conclu il y a 8 ans n’a jamais signifié que ce parti avait basculé dans le camp du pouvoir. 

Republic Of Togo

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here