L’opposition manque d’oxygène

Au vu de la faible ampleur des manifestations organisées mercredi par la coalition de l’opposition, on est en droit de se demander si le retour à la constitution de 1992 est la principale préoccupation des Togolais en ce moment.

‘Nous n’avons pas atteint notre objectif et nous allons poursuivre les manifestations de rue jusqu’à satisfaction de nos objectifs’, a déclaré Jean-Pierre Fabre, l’un des membres de l’opposition à l’issue des rassemblements.

Quelques milliers de manifestants à Lomé et en province, pas vraiment un franc succès pour l’opposition qui organisera de nouvelles marches jeudi.

Au sein de l’opposition, les approches semblent désormais différentes pour une sortie de la crise.

Dodzi Apévon, le leader des Forces démocratiques de la République (FDR) est favorable à un dialogue avec le pouvoir. Du côté de l’ANC on explique en revanche que des discussions avec le gouvernement ne peuvent porter que sur le départ du président Faure Gnassingbé dont le mandat s’achève en 2020.

Republic Of Togo

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.