Les populations de Sokodé, Mango et Bafilo ont besoin d’aide 24 octobre 2017

Les populations de Sokodé, Mango et Bafilo ont besoin d’aide                                                                             24 octobre 2017
Par Serge Lemask, togo-online.co.uk
Après le massacre à Sokodé, Mango et Bafilo, certains ont trouvé refuge dans la brousse tandis que d’autres ont quitté la ville. Selon des sources dignes de foi, les populations qui se trouvent actuellement dans la brousse sont laissées pour compte. Le Mouvement Martin Luther King (MMLK) appelle les uns et les autres à leur porter assistance dans ces moments difficiles. C’est dans un communiqué dont voici la teneur !

Le Togo est secoué par une crise politique sans précédente depuis 19 août dernier avec des soulèvements et des contestations et dont les populations sont victimes des actes de violences et de répressions sanglantes. Les localités les plus touchées et atteintes en dehors de la capitale sont les villes de Sokodé, de Bafilo, de Mango et de Dapaong.

(adsbygoogle = window.adsbygoogle || []).push({});

Assiégées et terrifiées par les forces de sécurité et de défense, les villes notamment Sokodé et Bafilo sont presque abandonnées avec des populations sans possibilité d’exercer leurs activités pour les unes, et l’obligation pour les autres de fuir leurs localités pour se réfugier dans des pays étrangers.

Du coup, nous assistons à un drame humanitaire défini par la pénurie alimentaire la malnutrition, la faim, les maladies et les abris de fortune.

Selon les informations, cette situation persiste et nécessite une prompte et diligente solution à l’urgence humanitaire dans ces localités. Face à ce triste constat, le MMLK réitère son double appel, d’abord à la solidarité nationale ensuite au programme alimentaire mondial afin d’apporter des soutiens multiformes à ces populations vulnérables.

La cause principale de ces incidences malheureuses étant les représailles et les répressions des forces de sécurité et de défense, le MMLK demande instamment aux autorités de lever l’état de siège en vue de favoriser le retour rapide à la vie normale quotidienne. Le MMLK invite ces populations à leur retour à privilégier la voie pacifique pour règlement de tout différend. La cohésion, la stabilité et la volonté de vivre ensemble sont à ce prix.

Lomé, le 23 octobre 2017

Mouvement Martin Luther King -LA VOIX DES SANS VOIX.

Togo-Online.co.uk

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.