Les forces de l’ordre du tronçon Afagnan-Lomé excellent dans le racket 29 juin 2017

1051

Décidément, les forces de l’ordre Togolaises ne peuvent pas se passer du racket nonobstant les mises en garde de leur ministère en charge. Ce jeudi, c’est le cas des forces de l’ordre du tronçon Afagnan-Lomé qui a été exposé par le Mouvement Martin Luther King (MMLK) à travers un communiqué.

Selon le MMLK, les usagers du tronçon Afangnan-Lomé sont constamment rackettés par les forces de l’ordre. Elles dépouillent impitoyablement les conducteurs de taxi.

« Les routiers prennent 1000fcfa à Aneho, sur les rails les douaniers prennent 200fcfa, sur n’importe chaque marchandise, même les légumes à Zébé sont taxés 200fcfa à l’aller comme au retour. Pareil à Anfoin où les gendarmes empochent 200fcfa, idem pour les douaniers à l’aller comme au retour », indique le communiqué du MMLK.

Mais le phénomène n’a que trop duré, puisqu’à en croire le Mouvement, si l’on s’amusait à calculer ce que perd un chauffeur par jour sur cette voie au profit des hommes en uniforme, il est évident que le pauvre conducteur rentre bredouille à la maison.

« En revanche, les fonctionnaires au service de la sécurité de l’État s’en sortent avec des poches pleines, attendant de pieds fermes leurs salaires à la fin du mois », poursuit le communiqué.

Révolté par la cupidité des forces de l’ordre, le Mouvement du pasteur Edoh Komi appelle les services hiérarchiques de la sécurité et de défense à peser de tout leur poids pour sonner le glas à ces pratiques malveillantes.

Rappelons qu’il y a quelques jours, le ministère de la Sécurité et de la Protection civile, le Colonel Yark Damehame, a sanctionné des agents de police et de gendarmerie. Certains sont accusés de racket et d’autres d’escroqueries, abandon de poste…

Les forces de l’ordre du tronçon Afagnan-Lomé excellent dans le racket                                                                             29 juin 2017
Image illustrative

Serge Lemask

Togo-Online.co.uk

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here