Les enseignants volontaires en grève de 48H à partir de demain

Les enseignants volontaires du primaire et du secondaire seront en grève les 21 et 22 novembre. C’est ce qui ressort d’un courrier qu’ils ont adressé à leur ministère de tutelle.

Les membres du Regroupement des volontaires nationaux de l’éducation (VNE) de l’Agence nationale du volontariat au Togo (ANVT) seront en cessation de travail pour quarante-huit heures pour dénoncer leurs conditions précaires.

Cette catégorie d’enseignants fustige le manque de considération de l’autorité politique. Ils disent ne plus pouvoir rester « passifs » et veulent prendre leur destin en mains. C’est pourquoi, ils manifesteront leur « mécontentement » demain et après-demain.

Ceux qui vont grever à partir de demain exigent « l’intégration de tous les volontaires y compris ceux émargeant sur le budget des APE ayant le diplôme requis et répondant à la fonction enseignante, la suppression du volontariat dans le système éducatif qui ressemble à de l’exploitation de l’homme par l’homme », entre autres.

S’ils n’obtiennent pas gain de cause, avertissent-ils, le mot de grève sera reconduit.

A.H.

www.icilome.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.