Les enseignants volontaires en grève de 48H à partir de demain

Les enseignants volontaires du primaire et du secondaire seront en grève les 21 et 22 novembre. C’est ce qui ressort d’un courrier qu’ils ont adressé à leur ministère de tutelle.

Les membres du Regroupement des volontaires nationaux de l’éducation (VNE) de l’Agence nationale du volontariat au Togo (ANVT) seront en cessation de travail pour quarante-huit heures pour dénoncer leurs conditions précaires.

Cette catégorie d’enseignants fustige le manque de considération de l’autorité politique. Ils disent ne plus pouvoir rester « passifs » et veulent prendre leur destin en mains. C’est pourquoi, ils manifesteront leur « mécontentement » demain et après-demain.

Ceux qui vont grever à partir de demain exigent « l’intégration de tous les volontaires y compris ceux émargeant sur le budget des APE ayant le diplôme requis et répondant à la fonction enseignante, la suppression du volontariat dans le système éducatif qui ressemble à de l’exploitation de l’homme par l’homme », entre autres.

S’ils n’obtiennent pas gain de cause, avertissent-ils, le mot de grève sera reconduit.

A.H.

www.icilome.com