Les enseignants mettent de l’eau dans leur vin 27 novembre 2017

0
332

Par Serge Lemask, togo-online.co.uk

La Coordination des Syndicats de l’Éducation du Togo (CSET) a décidé de mettre un peu d’eau dans son vin et de donner une chance au gouvernement de tenir ses promesses. Elle demande humblement aux enseignants de reprendre le travail ce lundi en espérant une suite favorable au plus tard le 29 novembre 2017. Toutefois, elle avertit qu’en cas d’insatisfaction, les grèves reprendront dans la semaine du 4 décembre. C’est à travers un communiqué dont voici l’intégralité.

Communiqué CSET

(adsbygoogle = window.adsbygoogle || []).push({});

Salut camarades,

La Coordination de la CSET a parcouru les CR des Différentes AG avec attention et a pris connaissance des différentes propositions pour l’atteinte des résultats tant attendus. Ceci montre le courage et la détermination des camarades à continuer la lutte et la coordination vous en remercie. Aussi voudrait-elle vous féliciter pour la réussite de la grève de la semaine écoulée.

Cependant, vu qu’un courrier est adressé au Premier Ministre conformément à la recommandation du Ministre de l’Economie et des Finances afin d’obtenir copie du Statut Particulier pour vérification des amendements apportés et au-delà l’ouverture des discussions par rapport au taux de la prime unique à allouer aux Enseignants puis la matérialisation des promesses orales faites, la Coordination vous demande humblement de reprendre le travail tout en espérant une suite favorable au plus tard mercredi 29 novembre 2017.

Elle vous rassure qu’un mot d’ordre sera déposé dans la semaine et les mouvements continueront la semaine du 4 décembre si la satisfaction n’est pas au rendez-vous. Cette stratégie, loin d’être assimilée à ce que certains appellent trêve, permettra encore de priver l’adversaire d’arguments et de monter d’un cran dans le durcissement du mouvement pour la réussite de la lutte. Restons toujours unis, mobilisés et déterminés pour un aboutissement heureux.

Le seul souci de la coordination tout comme le vôtre en ce moment est d’obtenir satisfaction. C’est pour cela qu’il nous faudra faire économie d’attaques verbales violentes mutuelles qui ne font que nous desservir au profit de l’adversaire. Merci pour la compréhension.
Camarades salut.

La Coordination

Togo-Online.co.uk