Le Togo, le Sens Inverse du Progrès Civilisationnel…

0
106

Généralement ce sont les criminels et les détourneurs de fonds publics qui refusent de répondre devant la justice de leurs pays qui meurent en exil loin de leurs terres et de leurs familles.

Au Togo c’est le contraire, puisque le Togo est un pays exceptionnel qui avance depuis 1963 dans le sens inverse du progrès civilisationnel.

Tous les criminels de sang et les gros corrompus qui ont tué ou pris injustement l’argent des Togolais sont protégés et bénis du dieu Togolais.

Depuis 1963, et en passant par les drames de la lagune de Bè, Soudou, Fréau jardin, Tavio Amorin, l’élection de 2005 etc etc, tous ces criminels sont en paix au pays ou sont morts tranquillement sans jamais répondre de leurs crimes.

L’exil est réservé depuis le règne des Gnassingbé à ceux qui disent qu’un autre Togo est possible, un Togo de progrès économique et social, où les richesses ne doivent plus profiter à une minorité avec une dominante ethnique avec à tous. Un Togo où la justice et l’égalité seront les fondements de la république.

Aujourd’hui les Togolais ont le choix d’être otages sur leur propre territoire, ou de s’exiler volontairement, en qui concerne la jeunesse ou d’être contraints à l’exil forcé.

Aujourd’hui, garder son travail ou son business et ne pas se retrouver en prison au Togo se paye au prix de sa capacité à garder le silence devant tant d’injustice et de violation des droits fondamentaux, voilà ce que le RPT UNIR appelle vulgairement LA PAIX ET LA SÉCURITÉ.

Après Foussena Djagba, Mouta Gligli, Bertin Agba, Mgr Kpodzro, et tant d’inconnus c’est le tour de Mr Agbéyomé de partir loin de sa terre et de ses proches dans l’indifférence et le mépris de ceux qui doivent en principe unir les filles et les fils du Togo autour d’un projet de nation.

Mais le découragement ne doit pas gagner les cœurs et démotiver. La colère qui monte de plus en plus dans la société Togolaise produira son effet au moment où les ennemis de la république ne s’y attendront pas.

Repose en paix Mr Agbéyomé Kodjo.

François Xavier Assogbavi

Source : 27Avril.com