Le sous-sol togolais referme l’or noir en grande quantité

0
2217

Le sous-sol togolais contient du pétrole. Néanmoins son exploitation nécessite des investissements importants, précise la coordination nationale de l’Initiative pour la transparence dans les industries extractives (ITIE).

Une délégation du Secrétariat international de l’ITIE séjourne à Lomé dans le cadre du second examen du Togo. En marge des travaux de ces experts, le coordonnateur national de l’ITIE, Edoh Kokou Agbémadon a donné des détails sur la présence du pétrole au Togo.

« Il n’y a pas des traces, il y a du pétrole même. C’est des étangs, c’est-à-dire ça ne peut pas fuir comme ce sera le cas pour les nappes », précise Edoh Kokou Agbémadon.

Bien que le Togo en dispose de quantité importante, son exploitation pose problème à cause des investissements considérables qu’elle occasionne. l’expérience avec la société ENI n’a pas abouti, dit-on.

Toutefois, ajoute-t-il, « l’exploitation n’est pas encore opérationnelle, le pétrole n’est pas encore exploité pour le moment au Togo ».

Et d’ajouter qu’« un jour ce sera exploitable car la question de l’exploitation du pétrole nous intéresse tous ».

A.H.

www.icilome.com