Le Roy : « Le mot démission ne sortira pas de ma bouche »

2852
Le Roy : « Le mot démission ne sortira pas de ma bouche »

Le technicien français, Claude Le Roy, ne démissionnera pas à la tête de la sélection nationale. En tout cas, pas de si tôt, comme le veulent les Togolais, notamment les supporters des Eperviers.

Les Togolais qui réclament la démission immédiate de l’entraîneur des Eperviers du Togo doivent encore attendre un peu. Le sorcier blanc dit qu’il n’est pas encore prêt à écrire une lettre démission. A en croire ce vieux technicien français logé et payé à plus de 25 000 000 F CFA par mois, son aventure infructueuse avec les Eperviers du Togo n’est pas encore finie.

« Je ne me suis jamais accroché à un poste. Mais si c’est pour entendre le mot démission dans ma bouche, elle n’est pas prête de sortir parce que jamais je ne le prononcerai. Ce n’est pas moi le décideur. Je ne décide pas de mon avenir. Il y a encore un formidable boulot à faire dans ce pays », a-t-il laissé entendre au micro de nos confrères de CANAL+

Pourtant, il y a seulement quelques mois, au soir de la défaite face à l’Algérie à domicile, 1-4, Claude Le Roy annonçait qu’il ne poursuivra pas l’aventure avec les Eperviers en cas de non qualification du Togo à la Coupe d’Afrique des Nations (CAN) Egypte 2019. Ce qui est d’ailleurs raisonnable et responsable, puisque sa mission à la tête de la sélection togolaise était justement de conduire le pays à cette compétition internationale.

Mais après la nième défaite du Togo face au Bénin lors de la 6ème et dernière journée des éliminatoires de la CAN 2019, entraînant ainsi son élimination, le septuagénaire est revenu sur sa décision en changeant complètement de langage.

En tout cas, ils sont nombreux ces Togolais qui réclament la tête du vieux sorcier blanc, d’autant plus que ses prestations de services sont largement en dessous du salaire qu’il perçoit mensuellement, et ce depuis 3 ans déjà. D’aucuns estiment même que c’est seulement en Afrique, surtout au Togo, que ce vieux français (qui a montré ses limites) peut encore troquer son incompétence contre un salaire aussi conséquent.

« Si ce monsieur (Claude Le Roy, ndlr) vit encore en France, il ne gagnera pas la moitié de ce qu’il actuellement au Togo », avait lâché le député Abass Kaboua.

Notons que le 06 avril prochain, le Mouvement Martin Luther King compte organiser une manifestation à Lomé pour exiger le départ immédiat de ce vieillard de 71 ans qui rétrograde davantage le football togolais.

Godfrey Akpa

Source : www.icilome.com

2 Commentaires

  1. Le mot démission ne sortira pas de ta bouche mais tu partiras incessamment. Le Togo nous appartient. Du moment où nous togolais ne voulons plus de toi, bon Dieu tu dois joindre soit le Cameroun qui te tient à cœur ou la France.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here