Le lieutenant Awuiya, un autre zélé de l’armée togolaise 1 juin 2018

0
1094

Le lieutenant Awuiya, un autre zélé de l’armée togolaise                                                                             1 juin 2018
Lieutenant Awuiya

Par Serge Lemask, togo-online.co.uk

Mardi, alors que le chef de file de l’opposition, Jean-Pierre Fabre, se rendait à Cherponi (Ghana) pour apporter son soutien aux réfugiés togolais, il s’est heurté au zèle du lieutenant Awuiya.

Selon une source proche du chef de file de l’opposition, le lieutenant Awuiya a fait fouiller tous les véhicules qui étaient dans le convoi de Jean Pierre Fabre, l’obligeant à ouvrir lui-même sa valise et sortir ses affaires une par une.

« Ayant appris la présence du Président Jean-Pierre FABRE dans la région, les réfugiés s’étaient rassemblés à la frontière ghanéenne le jeudi 31 mai 2018 pour le voir. C’est compté sans le zèle du lieutenant qui, cette fois-ci a tout simplement exigé du Chef de file de l’opposition, la présentation d’une autorisation de sortie du
territoire », rapporte la source.

Et de poursuivre : « Sans même daigner regarder le document, il l’a tout simplement déclaré périmé. Face à cette attitude de police politique, Jean-Pierre Fabre a confié au député Alphonse KPOGO une enveloppe de la part des députés de l’opposition pour les togolais réfugiés au Ghana depuis plusieurs mois ».

Au moment où dans les pays de la sous-région, l’armée s’efforce à demeurer républicaine, celle du Togo, se plie aux désidératas du prince. Drôle de démocratie, n’est-ce pas ?

Togo-Online.co.uk