Le front Togo Debout face aux intimidations du contre-amiral Adégnon

Lundi devant la presse, le mouvement citoyen Togo Debout a fait le point sur les événements ayant conduit à l’interdiction controversée de sa messe œcuménique et du concert qu’il avait prévus pour le dimanche 15 Octobre dernier à la plage.

Dans leur développement, les leaders du mouvement ont déploré quelques points essentiels dans l’attitude du président de la délégation spéciale de la ville de Lomé à savoir :

– Le refus catégorique d’une manifestation à caractère pacifique sur un weekend, alors que le gouvernement lui-même encourageait les manifestations sur les weekends vue que cela perturbe les activités économiques les jours ouvrables.

-Que le maire de Lomé, cumulard de postes, viole la loi portant réglementation des manifestations en imposant un refus catégorique aux organisateurs à seulement 48 heures de l’événement au lieu de 72 heures comme le prévoit la loi, sous prétexte qu’il serait en voyage.

L’absence d’un individu dans ce 21ème siècle devrait-elle ralentir le fonctionnement des institutions de la Républiques, interrogent les responsables du front Togo Debout.

-Ensuite, que le maire, le contre-amiral Fogan Adégnon verse dans l’arbitraire en notifiant l’interdiction du concert par une lettre.

L’interdiction d’une manifestation ne doit pas se faire par une correspondance. Une lettre n’a aucune valeur juridique, ont déploré les leaders de Togo Debout qui, au vue de tous ces éléments, estiment que le ministre Payadowa Boukpessi en connivence avec Adégnon, est dans une logique de musellement des populations.

C’était juste une prière en mémoire de tous ceux qui sont tombés lors des récentes manifestations, et le concert visait à interpeller à travers des chants, les politiques à prendre la mesure de la situation sociopolitique qui prévaut actuellement, ont-ils relevé, en présentant leurs excuses aux acteurs qui devaient participer à l’événement.

Une nouvelle notification a été envoyée au gouvernement pour réintroduire l’événement le 22 Octobre prochain toujours à la plage.

Togo Debout met en garde le gouvernement contre toute nouvelle manigance visant à torpiller leurs actions qui sont purement dans une logique citoyenne et pacifique.

A.Lemou

www.icilome.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.