Le FMI attribue une nouvelle note à l’économie togolaise

126
Le FMI attribue une nouvelle note à l’économie togolaise

Le Fonds monétaire international (FMI) s’est de nouveau penché sur l’analyse de l’économie togolaise. L’institution de Bretton Woods appelle les autorités à plus d’efforts dans la réduction de la dette.

Le constat du Fonds monétaire international à travers la 5è revue du programme de Facilité élargie de crédit (FEC) est que l’activité économique a repris. L’assainissement budgétaire également se poursuit.

« Après une forte décélération en 2017 due aux tensions sociopolitiques, l’activité économique a repris en 2018 et cette reprise s’est poursuivie au premier semestre de 2019 », dresse le FMI avant d’annoncer que le taux de croissance pour l’année 2019 serait de 5,3%.

Un bémol dans cette embellie. En effet, le Fonds monétaire international demande au gouvernement de travailler pour « réduire les facteurs de vulnérabilités liés à la dette » et de relancer le processus de privatisation des deux banques publiques : l’Union togolaise de banque (UTB) et la Banque togolaise pour le commerce et l’industrie (BTCI).

Si le Togo veut atteindre le critère de convergence relatif au déficit budgétaire de 3% du Produit intérieur brut (PIB) tel qu’exigé par l’Union économique et monétaire ouest africaine (UEMOA), pour la troisième année consécutive, il est nécessaire, recommande l’institution de Bretton Woods, qu’il reste dans la même dynamique.

A.H.

Source : www.icilome.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here