Le FCTD dénonce la répression de la manifestation de ce 28 février à Lomé

Le Front Citoyen Togo Debout (FCTD), dans un communiqué, dénonce la répression de la manifestation de ce vendredi 28 février à Lomé. Organisée par la Dynamique Kpodzro, elle a été empêchée par les forces de l’ordre et de sécurité : « gaz lacrymogènes, courses poursuites, bastonnades et arrestations diverses », fustige cette organisation de la société civile, condamnant également les « brimades indignes d’une Nations civilisée » infligées à l’Archevêque émérite de Lomé.

COMMUNIQUE

 »Le 22 février 2020, le peuple togolais a encore montré sa volonté farouche de tourner la page de la dictature et de voir l’alternance politique survenir sur la Terre de nos Aïeux. IL a voté massivement pour l’opposition togolaise. Le parti UNIR a incontestablement usé de la machine à fraude et de la complicité des institutions pour spolier le peuple de sa victoire et empêcher ainsi M. Agbéyome KODJO d’être proclamé vainqueur de cette élection.

La CENI, une fois encore, a démontré à la face du monde son manque de crédibilité et surtout sa légèreté. Mais 2020 ne peut plus et ne doit plus être comme les années précédentes : 2005, 2010 et 2015.

L’espoir de tout un peuple était de voir l’alternance survenir dans les premières heures de l’élection présidentielle dernière. Mais il est évident-

Source : icilome.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.