Le corps de l’élève tué à Bè-Kpota est toujours à la morgue 6 novembre 2017

0
417

Le corps de l’élève tué à Bè-Kpota est toujours à la morgue                                                                             6 novembre 2017
Le corps sans vie de l’élève

Par Serge Lemask, togo-online.co.uk

Zoumeke Kokou Joseph, l’élève qui est tombé sous les balles meurtrières de la soldatesque de Faure Gnassingbé à Bè-Kpota, lors des manifestations de l’opposition, n’est pas encore conduit à sa dernière demeure.

La famille de la victime exige qu’une autopsie soit faite en sa présence avant les cérémonies d’inhumation, apprend-on d’une source digne de foi.

(adsbygoogle = window.adsbygoogle || []).push({});

La même source précise que l’autopsie était prévue pour le mercredi dernier, mais in extremis, elle n’a plus eu lieu et la famille est sans nouvelles jusqu’à ce jour. /

« Ce n’est pas le fait d’enterrer l’enfant qui nous pose problème. Mais nous voulons faire savoir au monde entier que notre enfant a été abattu par des soldats togolais », a déclaré un membre de la famille qui ajoute qu’une plainte a été déposée au Parquet afin de situer les responsabilités.

Zoumeke Kokou Joseph, faut-il le rappeler, a 10 ans et est un élève en classe de 6eme. Il a été mortellement fauché par une balle le 18 octobre dernier lors d’une manifestation organisée par la coalition des 14 partis politiques de l’opposition.

Togo-Online.co.uk