Le combat est loin d’être terminé

77

C’est une évidence. D’importants progrès ont été réalisés par le Togo dans la lutte contre le sida.

Les institutions nationales et régionales impliquées au quotidien dans le combat contre la pandémie sont réunis depuis mardi à Lomé pour faire le point 13 ans après l’adoption de la Déclaration de Dakar ‘sur la prise en compte des populations cles dans la riposte au VIH et au sida dans l’espace Cedeao’.

Sur le plan des traitements antirétroviraux, 14% des malades en bénéficiant en 2010 ; ils sont environ 40% aujourd’hui. On est encore très loin de l’objectif des 66%.

Sur la période 2010-2017, le nombre de nouveaux cas d’infection a été réduit de 8%. En comparaison, l’Afrique australe et orientale affiche une baisse de 30%. 

En terme de réduction des décès liés au sida, des progrès ont été accomplis, -24%, mais le reste du continent a fait mieux affichant un taux de 42%.

Les responsables sanitaires des pays de la Cedeao recommandent une meilleure prise en compte des populations cibles dans l’approche, le traitement et le suivi.

La réunion doit permettre d’identifier les actions prioritaires et de tracer une nouvelle feuille de route à mettre en œuvre immédiatement.

L’urgence est partout.

Republic Of Togo

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here