L’amour dans les boutiques de prêt à porter

L’amour dans les boutiques de prêt à porter

Demain 14 février, c’est la saint valentin, fête des amoureux. Cette célébration fait son tendre chemin dans le cœur des romantiques. Il s’agit d’un jour spécial, celui des petites attentions envers l’être aimé. Un moment où il faut offrir à son partenaire des fleurs, bijoux, pagnes et autres cadeaux, s’échanger des mots doux, se préparer des recettes savoureusement aphrodisiaques mais également sortir de la routine et rallumer la flamme dans la vie à deux. Cela peut consister à un dîner en amoureux, une soirée torride ou encore une simple ballade en couple. Et pour ces sorties, les couleurs des tenues sont choisies à l’image de l’évènement : le blanc et le rouge. Le blanc, explique-t-on, symbolise la pureté des sentiments et de l’amour alors que le rouge est la couleur de la passion, du dévouement et de la loyauté. Par conséquent, ces deux couleurs sont priorisées en ce moment. Conscients de l’intérêt, les détenteurs des boutiques de prêt à porter font tout pour offrir à leurs clients un look de flirt. Dans ces échoppes, le blanc et surtout le rouge imposent alors leur véto.

La quasi-totalité des boutiques de prêt à porter sont bondées des couleurs blanche et rouge ces temps-ci. Slips, soutien-gorges, pantalons, t-shirts, robes, vestes, chaussures et accessoires… déclarent leur amour. Des bustes mannequins posés aux devantures des magasins rappellent aux passants la nécessité d’être à la page le jour J.

Le jeune Ali tient sa boutique de prêt à porter sur le boulevard des Armées depuis cinq (5) ans. Il explique la nécessité de s’approvisionner en rouge et blanc vers la deuxième moitié du mois de février. « Des gens se bousculent pour ces couleurs en ce moment. Nous sommes à la veille de la saint valentin et ces couleurs sont privilégiées », a-t-il indiqué, avant de faire savoir que les clients ne manquent pas. « Vous voyez ces jeunes filles assises devant moi ? Elles sont là pour faire leur choix. Beaucoup de gens viennent chaque jour », a-t-il assuré.

Que ce soit des détaillants ou vendeurs en gros, tous se frottent les mains. Pointant du doigt une combinaison rouge dame, le jeune Ali affirme : « D’habitude, je vends ce modèle à 5 000F mais actuellement, c’est à 8 000F. Parce que le prix de la douzaine a aussi légèrement augmenté ». « Mais, je suis sûr que des gens vont l’acheter même si j’augmente encore le prix », se réjouit-il.

Un enthousiasme visiblement relatif car au magasin « Prêt à Porter Top Model », situé à Hédzranawoé, « personne ne vient ». « J’ai exposé ces tenues rouges, il y a deux semaines. Elles sont toujours là. Par rapport aux trois années précédentes, c’est la pire année que j’ai connue mais peut être jusqu’au soir du 14 Février, la situation va changer. Sinon pour le moment, personne ne vient », avoue le propriétaire de la boutique, Michel.

Toutefois, le risque pour ces commerçants, c’est de ne pas s’approvisionner en grande quantité de peur de faire face à la mévente, après le 14 Février.

« Ce qu’il ne faut pas faire, c’est d’en approvisionner beaucoup, sinon après la Saint Valentin, on garde ces habits longtemps. J’ai toujours dans mon magasin, quelques habits que j’avais achetés l’année passée à l’occasion de la Saint valentin. C’est pourquoi cette année je suis prudent », prévient Michel.

Ce point de vue n’est quand même pas partagé par d’autres vendeurs qui indiquent que « même après la saint valentin, les gens en achètent parce que « le blanc et le rouge sont portés tous les jours ».

Par ailleurs, les détenteurs des boutiques de prêt à porter ne sont pas les seuls à conjuguer leurs activités avec cette célébration. Des fleuristes, parfumeries et restaurants sont tous dans la fièvre de la Saint Valentin. Aussi dans les pâtisseries, des gâteaux, biscuits, macarons, cakes se métamorphosent-t-ils en petits cœurs pour s’arrimer à l’événement. Les boites de nuit, Bar Vip, Club dancing ne sont pas du reste. Ils multiplient depuis quelques jours des publicités « spéciale Saint Valentin ».

La Saint Valentin célébrée chaque 14 février remonte selon certains, à l’antiquité et pour d’autres au moyen âge. Les histoires sur l’origine de cette fête sont diverses, mais ont en commun la bonté d’un saint homme, Valentin, qui en aurait été l’inspirateur. Pour les célibataires, c’est l’occasion de rencontrer l’âme sœur lors des bals organisés, et pour les couples mariés de célébrer leur union.

Cette fête occupe de plus en plus une place prépondérante dans l’esprit des Togolais, surtout les jeunes même si certains pensent qu’elle va à l’encontre de la culture africaine.

Hélène Doubidji

www.icilome.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.