L’ambassade du Togo à Londres devient un haut commissariat

Le drapeau du Togo a été hissé pour la première fois au siège du Commonwealth à Londres, marquant officiellement l’entrée du pays dans l’association de 56 membres. Cette étape permet également au pays de voir son ambassade au Royaume-Uni devenir un haut-commissariat.

Comme le veut la tradition, une cérémonie spéciale de lever du drapeau a eu lieu jeudi en présence du Secrétaire général adjoint du Commonwealth, Dr Arjoon Suddhoo, et du président du chef de l’Etat togolais, Faure Gnassingbé. Ils ont été rejoints par des invités parmi lesquels des hauts-commissaires, des hauts fonctionnaires, la diaspora togolaise et des médias.

Dans son allocution de bienvenue au Togo au sein de l’organisation, le Secrétaire général adjoint du Commonwealth a déclaré : « Le voyage du Togo dans le Commonwealth a mis longtemps à se préparer. Nous avons parcouru le chemin pendant de nombreuses années, alors que le Commonwealth guidait les efforts et les engagements du Togo pour incarner les valeurs de la Charte du Commonwealth.

Le Togo a montré son engagement à mener à bien les réformes institutionnelles et de gouvernance. Le gouvernement du Togo a démontré une action claire dans le développement de son économie et de ses infrastructures ; à fournir un climat et une stabilité propices aux affaires pour attirer le tourisme et les investissements.

Aujourd’hui, nous accueillons [le Togo] dans notre maison familiale, où nous travaillons chaque jour pour approfondir nos liens et nos capacités à relever les défis auxquels nous sommes confrontés ensemble. Bienvenue dans un groupe spécial de nations qui s’engagent à faire de leur mieux pour défendre des valeurs communes et s’entraider.

Vive le Togo et vive le Commonwealth !»

Le drapeau du Togo sera ensuite cérémonieusement hissé sur le toit de Marlborough House au son de l’hymne national du Togo avec des invités admiratifs.

En rejoignant le Commonwealth, l’ambassade du Togo à Londres devient officiellement un haut-commissariat. Pour marquer l’occasion, une plaque commémorant le déménagement a été dévoilée.

Le Togo pourra désormais participer aux grands sommets et réunions ministérielles du Commonwealth qui réunissent les chefs de gouvernement, des pays développés et en développement, pour aider à amplifier l’action collective sur les défis mondiaux.

Source : icilome.com