La SFI peut jouer un rôle majeur dans la réussite du PND

0
189

Sergio Pimenta, le vice-président Afrique de la Société financière internationale (SFI, Groupe de la Banque mondiale), a été reçu mardi par Faure Gnassingbé.

Le portefeuille de la SFI au Togo est estimé à 325 millions de dollars.

M. Pimenta a indiqué que l’institution avait comme projet l’ouverture d’un bureau de représentation à Lomé afin d’être au plus près des réalités et des besoins du secteur privé.

Le VP de la SFI avait à ses côtés Jean-Claude Tchatchouang, le directeur exécutif de la Banque mondiale en charge d’une vingtaine de pays africains.

La BM s’est engagée à renforcer son appui au secteur privé, notamment dans le domaine énergétique, de l’économie numérique et de l’agriculture.

La visite de cette délégation intervient quelques mois après le lancement du plan national de développement.

Republic Of Togo