La population de Doufelgou crie « justice » pour le Colonel Madjoulba

En dehors de la sortie du Procureur de la République, Essolisam Poyodi qui a indiqué que le Colonel Bitala Madjoulba a été tué par balle, les Togolais n’ont plus aucune information sur le décès tragique de ce haut gradé de l’armée ni les circonstances dans lesquelles cet assassinat s’est produit.

Le gouvernement qui doit informer davantage sur le drame a préféré le mutisme. La hiérarchie des Forces armées togolaises (FAT) qui devrait aussi renseigner des circonstances de la mort de cet officier, ne réagit pas. Sur les réseaux sociaux, chacun y va de son commentaire.

Outre le Collectif des associations pour la lutte contre l’impunité (CACIT) qui demande des comptes aux autorités togolaises, la population de Siou, village dont est originaire la victime, exige des clarifications sur le drame qui a frappé son fils.

Ce matin, les natifs de Siou sont descendus dans la rue pour réclamer justice pour leur fils. Ils organisent une marche pacifique à travers le village. Ils demandent aux autres cantons de les rejoindre dans la rue pour obtenir justice au Colonel Toussaint Bitala Madjoulba.

Les natifs du Doufelgou veulent savoir ce qui s’est passé exactement dans le bureau du Colonel Madjoulba le 4 mai dernier. Ils veulent également qu’on leur remette le corps de leur fils pour qu’ils l’enterrent selon leur rite et tradition.

Le préfet de la localité reste visiblement dépassé par les événements, selon les informations. Les manifestants ne veulent voir de militaires dans la préfecture au risque d’empirer la situation.

Nous y reviendrons.-

Source : icilome.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.