Assassinat du Colonel Madjoulba: les premiers éléments de l’enquête

Essolizam Poyodi donne de détails sur la mort du Colonel Bitala Madjoulba. Selon le  procureur de la République, le Chef corps du 1er Bureau d’intervention rapide (BIR) serait victime d’un assassinat.


L’information fait la une des journaux ces dernières 72 heures au Togo. Le Colonel Madjoulba a été retrouvé mort dans son bureau lundi.

Une disparition mystérieuse, écrivent les médias puisque tous ignorent les conditions dans lesquelles l’officier supérieur des FAT est décédé.

A LIRE AUSSI: [Confidentiel]: les dessous d’un retour au bercail de Bodjona

Selon RFI,  le procureur de la République a déclaré qu’une balle a été retrouvée dans le corps du défunt après une autopsie.

La Porte de derrière et la fenêtre…

Par ailleurs des sources proches du dossier indiquent que les enquêteurs explorent la piste d’un règlement de compte entre militaires. En effet, il nous revient que quelques privilégiés connaissent parfaitement le bureau du colonel. Ses collaborateurs immédiats et ses proches savent que son bureau disposait de 2 portes: la porte principale et la petite derrière.

A LIRE AUSSI: [Secret de palais]: comment Faure à piégé Agboyémé au SCRIC

De même, Certains seulement savent que de la fenêtre, il est possible de savoir si le Colonel est présent dans son bureau ou pas. Contrairement aux informations qui évoquent le coup de poignard, on retient à la suite de l’autopsie qu’il a été mortellement atteint par une balle. Et tout indique que la balle est partie soit de la porte de derrière soit de la fenêtre.

Notons que le Collectif des associations contre l’impunité au Togo (CACIT) a exigé que le chef de l’État s’implique pour que jaillisse la vérité sur la mort de l’officier supérieur des FAT.

Togobreakingnews

Source : Togoweb.net

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.