La FTBC dédie un bâtiment à la formation professionnelle des jeunes

37
Togo

Ce mercredi 13 Février à Lomé, la Fédération des travailleurs du bois et de la construction du Togo (FTBC) a réceptionné à travers une cérémonie, un bâtiment destiné à la formation professionnelle des jeunes au Centre d’économie sociale et solidaire (CESS) de la MUCEL/FTBC. Ce projet qui vise l’accompagnement des jeunes durant leur formation a suscité l’intérêt de certains partenaires, notamment CCT/Bâtiment, SOGEA Satom et EIFFAGE qui œuvrent favorablement pour la cause de ces jeunes, membres de la fédération.

Pour commémorer cette date marquant le 18ème anniversaire de la FTBC, les responsables de la Fédération des travailleurs du bois et de la construction du Togo (FTBC) ont choisi de convertir ce jour en une cérémonie de réception dudit bâtiment. Bien qu’ils soient satisfaits du joyau, les responsables de la FTBC estiment qu’ils ont encore beaucoup de défis à relever dans le cadre de l’économie solidaire.

« Nous ne sommes qu’au début de ce bâtiment, certes celui pour la formation professionnelle des jeunes est fin prêt, et dans les tous prochains jours, on peut lancer la formation professionnelle des jeunes en cours théoriques et la pratique va se dérouler sur le terrain », a déclaré Ayao Gbandjou, Secrétaire général de la FTBC.

A en croire la FTBC, le plan d’action de développement syndical tient à un certain nombre d’initiatives. Et parmi les initiatives, il y a l’action sociale qui se traduit par le rôle sociale de l’organisation syndicale. Et ce centre d’économie constitue justement un cadre propice pour son accomplissement, et à asseoir les réflexions dans le cadre de l’économie sociale et solidaire. Elle projette également d’ouvrir un centre de santé dans le complexe et initier les jeunes apprenant à l’usage de l’outil informatique.

Ayao Gbandou estime qu’au sein de la FTBC, la formation est prioritaire car, dit-il, « un syndicaliste qui n’est pas formé, il est d’abord un danger pour lui-même, pour sa famille et pour la société. C’est pour cela que la FTBC donne une priorité à la formation de ses membres et de ses responsables ».

En terme de bilan sur la formation professionnelle des jeunes au cours de ces 18 dernières années, le Secrétaire Général de FTBC affirme : « Pour la formation professionnelle des jeunes, nous pouvons dire qu’au cours de ces 18 dernières années, nous avons formé une trentaine de jeunes, dont 6 filles qui sont aujourd’hui sur le marché du travail. Les activités des travaux réalisés dans la construction de ce bâtiment ont été fait par une partie de ces jeunes des sous-sessions, notamment électricité, menuiserie aluminium, bois et maçonnerie ».

Il soutient que leur satisfaction ne sera pas totale tant que tous les défis liés à la formation professionnelle des jeunes ne seront pas relevés.

Nicolas

Source : www.icilome.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here