SOS : De l’électricité pour l’hôpital d’Agou-Nyogbo

83
Togo

L’hôpital Bethesda d’Agou-Nyogbo, localité située à quelques kilomètres de la ville touristique de Kpalimé, est plongé dans le noir depuis quelques jours. La Compagnie énergie électrique du Togo (CEET) est passée par là. Elle réclame ses factures impayées.

La nouvelle peut paraître absurde. Comment peut-on couper l’électricité à un hôpital qui en a besoin pour la survie des malades ? Malheureusement, la triste réalité est là. On parle d’une ardoise de 1 800 000 FCFA que l’hôpital doit à la CEET. Et ce sont les factures impayées des mois de novembre et décembre 2018.

D’emblée, la situation repose la problématique de la gestion qui est faite de cet hôpital par ses responsables. Il est aujourd’hui connu de tous que la mauvaise gestion est devenue la chose la mieux partagée dans les diverses structures au Togo, que ce soit publiques ou privées. On pourrait se demander comment sont gérées les recettes que fait cet hôpital.

Si en plus du manque criard de matériels pour soigner les malades qui est observé dans presque tous les hôpitaux publics aujourd’hui, et le mauvais accueil du personnel soignant qui démoralise les patients, on doit aussi compter avec l’absence d’électricité ou sa coupure régulière, alors les populations doivent continuer par craindre pour leur vie.

Nos tentatives pour joindre les responsables de cet hôpital sont restées vaines. Nous y reviendrons.

I.K

Source : www.icilome.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here