La digitalisation des services financiers axée sur la gestion des réseaux d’agents au centre d’un atelier à Lomé

118
La digitalisation des services financiers axée sur la gestion des réseaux d’agents au centre d’un atelier à Lomé


Le Secrétariat d’État auprès de la présidence de la République chargée de l’inclusion financière et du secteur informel, est l’organisateur d’un atelier de quatre (4) jours consacré à la digitalisation des services financiers axée sur la gestion des réseaux d’agents.

La rencontre qui a démarré ce lundi à Lomé, va permettre d’outiller les participants sur la conception des produits, l’implémentation de la technologie, la mise en place d’une stratégie de distribution et de partenariat entre les entités impliquées.

La cérémonie d’ouverture des travaux a eu lieu lundi à Lomé en présence de Mme Mazamaesso ASSIH, Secrétaire d’État auprès du Président de la République chargée de l’inclusion financière ainsi que de plusieurs responsables des Systèmes Financiers Décentralisés (SFD), des établissements bancaires et des compagnies de téléphonie mobile, a appris l’Agence de presse Afreepress.

« L’engagement de mon département est de poursuivre l’accompagnement du secteur de la microfinance à réussir l’utilisation de la technologie au service de la finance au niveau des SFD », a indiqué la Secrétaire d’Etat chargée de la Finance inclusive, Mme Mazamaesso ASSIH.

Il s’agit, a-t-elle laissé entendre, de réorienter les institutions de microfinances partenaires présentes dans les zones rurales vers la digitalisation des services financiers qui leur permettra d’avoir un accès plus rapide aux populations dans le but de répondre à leurs besoins de financement et d’organiser un « meilleur » suivi des activités de crédits sur le terrain afin de réduire les coûts liés aux installations et à la fourniture des services financiers au Togo.

Les travaux de l’atelier vont permettre aux participants de s’approprier les opportunités d’expansion et de proximité qu’offrent les réseaux d’agents et être en mesure de mener de larges concertations sur les éléments à mettre en œuvre pour améliorer la qualité des services financières au Togo.

L’initiative est appuyée par le Fonds d’équipement des Nations Unies (UNCDF) en partenariat avec l’Institut Helix de MicroSave.

Raphaël A.

Source : www.icilome.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here