La démilitarisation de Sokodé reste insuffisante 28 novembre 2017

La démilitarisation de Sokodé reste insuffisante 28 novembre 2017
Me kpandé-Adzaré

Par Serge Lemask, togo-online.co.uk

C’est ce qu’a déclaré Me Raphael Kpandé Adzaré, membre du front « Togo Debout », également président de la Ligue Togolaise des Droits de l’Homme (LTDH), ce matin sur une radio de la place.

En effet, le gouvernement, à travers un communiqué, a décidé de retirer les forces de défenses qui assiégeaient la ville de Sokodé depuis un moment. Me Raphael Kpandé Adzaré, dans son intervention s’est réjoui de cette décision qui, selon lui, est le fruit de la mobilisation du peuple togolais.

(adsbygoogle = window.adsbygoogle || []).push({});

« La mobilisation a payé. Le gouvernement s’est rendu compte que où il faut embrigader les populations et leur faire croire qu’on est seul maître à bord, est passé. Il se rend compte que les Togolais sont décidés », a-t-il déclaré.

Et de rappeler l’argument brandi par le gouvernement pour interdite les manifestations de l’opposition dans cette localité : « Le gouvernement avait comme argument que des armes ont disparu à Sokodé et donc on ne pouvait pas y manifester ou éviter certains attroupements à Sokodé. Cependant, Bafilo, Kara et Mango ont subi le même sort alors qu’aucune arme n’avait disparu dans ces villes ».

Néanmoins, pour ce défenseur des droits de l’homme, cette décision reste insuffisante. Il demande au gouvernement de permettre aux populations de Sokodé de manifester.

Togo-Online.co.uk

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.