La cybercriminalité se combat à Lomé par les experts du Conseil de l’Entente

La cybercriminalité se combat à Lomé par les experts du Conseil de l'Entente

Les experts des ministères de la Sécurité et des Frontières des pays membres du Conseil de l’Entente sont réunis à Lomé du 21 au 23 novembre en session ordinaire. Ils réfléchissent aux méthodes et stratégies à adopter pour lutter efficacement contre la cybercriminalité dans la région en s’appuyant sur les expériences d’autres pays à l’instar de la Côte d’Ivoire. Les travaux de cette session ont démarré mardi à Lomé.

Les fraudes informatiques et la cybercriminalité prennent de l’ampleur en Afrique avec le développement des technologies de la communication. Pendant deux jours, il s’agira pour ces experts de faire l’étude de ce fléau en vue de trouver des solutions pour l’endiguer. A l’issue de cette rencontre, les participants auront à reformuler des recommandations pour combattre la cybercriminalité et mettre hors d’état de nuire, ses adeptes.

Cette réunion des experts prépare celle des ministres en charge de la Sécurité des pays du Conseil de l’Entente qui aura lieu à Lomé le 24 novembre prochain.

Créé le 26 mai 1959, le Conseil de l’Entente regroupe en son sein, cinq pays à savoir le Bénin, le Burkina Faso, la Côte d’Ivoire, le Niger et le Togo.

Cette organisation poursuit trois principaux objectifs à savoir, assurer la paix, la sécurité et la stabilité de ses États membres, promouvoir l’intégration politique et culturelle de ses États membres sur la base de la fraternité et de la solidarité et promouvoir l’intégration économique régionale et le bien-être des populations.

Raphaël A.

www.icilome.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.