La criminalité maritime : l’exercice NEMO pour lutter contre la pêche illicite

Ce dimanche, un exercice dénommé ‘African Nemo 17.8’ a eu lieu dans les eaux togolaises pour gérer d’éventuelles crimes maritimes. Le thème de cette simulation est « La pêche Illicite Non-déclarée Non-réglementée (INN) ».

‘Cet exercice vise à renforcer les capacités opérationnelles des forces et des différentes administrations, concourant à l’Action de l’Etat en Mer afin d’améliorer leurs aptitudes à lutter efficacement contre la criminalité maritime. Il a été joué avec l’utilisation pour la première fois du renseignement spatial. Un satellite de surveillance déployé par l’Agence Européenne de Sécurité Maritime a fourni des images qui ont été retransmises au centre de coordination maritime’, explique Radio Lomé.

Différents Etats luttent contre la criminalité maritime, une lutte judicieuse dans la mesure où la pêche illicite occasionne des pertes à ces Etats et est source d’insécurité.

Le Bénin, le Cameroun, la Côte d’Ivoire, le Gabon, le Ghana, le Nigeria, la Sao Tomé-et-Principe et le Togo sont les pays dans lesquels ont lieu ces exercices qui ont débuté le 23 novembre dans le Golfe de Guinée et prendront fin ce 27 novembre 2017.

M E

Source : www.lomechrono.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.