La création de l’OTR était un pari audacieux

73

Le nouveau commissaire général par intérim de l’Office togolais des recettes (OTR), Philippe Kokou Tchodiè, nommé mercredi en conseil des ministres, a pris ses fonctions aujourd’hui.

Une cérémonie s’est déroulée en présence de son prédécesseur, Kodjo Adedze, qui a fait son entrée au gouvernement, et du ministre de l’Economie et des Finances, Sani Yaya.

Lors de son intervention, M. Yaya a rappelé que l’idée de rassembler la douane et les impôts dans une même structure était un projet audacieux du président Faure Gnassingbé. Le Togo est l’un des rares pays africains à avoir fusionné les deux régies. Un dispositif très développé en Afrique de l’Est, mais quasiment inconnu en Afrique de l’Ouest.

Cette réforme lancée il y a près de 5 ans a permis d’augmenter de manière significative les recettes fiscales.

Le ministre a d’ailleurs rendu hommage à Kodjo Adedze qui, malgré des conditions difficiles liées au contexte politique et économique, a été en mesure de piloter l’OTR pendant 2 ans et d’atteindre les objectifs assignés. Ce n’était pas évident.

Il a invité son successeur à la même motivation.

Enfin Sani Yaya a encouragé l’Office à maintenir une relation de confiance avec les contribuables, particuliers et entreprises.

Les excellents résultats affichés par l’OTR sont régulièrement vantés par les partenaires du Togo et les institutions de développement. Plusieurs pays de la région comptent d’ailleurs s’en inspirer pour rationaliser le fonctionnement de leurs propres services et pour parvenir à un élargissement de l’assiette fiscale. 

Republic Of Togo

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here