Koffi Yamgnane à propos du décès de Madjoulba : « Personne ne semble voir venir le danger, pourtant il est imminent »

0
228

Le président de « Sursaut-Togo », Koffi Yamegnane, s’insurge contre l’assassinat de l’ancien chef du BIR, Col. Madjoulba Bitala, retrouvé mort dans son bureau. Pour lui, il s’agit d’une « abomination supplémentaire » du régime fasciste. Il appelle les forces armées et les Togolais à réclamer justice pour l’officier.

A priori, « le silence du gouvernement de Faure Essozimna Gnassingbé et sa décision de remplacer immédiatement un Chef de Corps issu de l’ethnie Nawdba par un officier de sa propre ethnie » dans cette affaire, semble beaucoup contrarier l’ancien secrétaire d’État chargé de l’Intégration auprès du ministre des Affaires sociales et de l’Intégration en France.

Cette manœuvre selon lui, démontre à suffisance que « ce régime qui a toujours tenté d’instrumentaliser la division ethnique est un régime qui joue sciemment avec le feu ».

Il a poursuivi : « Faure Gnassingbé, pas plus que ses militaires, ses centaines de conseillers, n’a tiré aucune leçon du drame que le Rwanda a connu, et avant lui l’Afrique du Sud. Les 27 ans de prison de Madiba Mandela ne serviront-ils donc jamais d’exemple? ».

Koffi Yamegna-

Source : icilome.com