Jean-Pierre Fabre et Brigitte Adjamagbo pris à partie par des militaires 2 décembre 2017

Jean-Pierre Fabre et Brigitte Adjamagbo pris à partie par des militaires 2 décembre 2017

Par Serge Lemask, togo-online.co.uk

L’information vient du chargé à la communication de l’Alliance Nationale pour le Changement (ANC), Eric Dupuy.

Les trois jours de manifestation de la coalition de l’opposition ont pris fin ce samedi. La rue a encore grondé à Lomé et dans certaines villes du pays. Une manifestation qui, selon Eric Dupuy, a drainé 600000 personnes dans les rues de Lomé.

(adsbygoogle = window.adsbygoogle || []).push({});

Mais après la manifestation, la situation a dégénéré et certains leaders de l’opposition ont fait l’objet d’agression sur le chemin de retour.

« En fin de journée, barrages, bastonnades et gaz lacrymogène au Bar 3K et Atikoumé empêchant les manifestants de rentrer chez eux. JP Fabre et B Adjamagbo Johnson ont été pris à partie par les FAT », a tweeté Eric Dupuy.

Tout porte à croire que les marches de l’opposition aussi pacifiques, soient-elles, dérangent les hommes de mains de Faure Gnassingbé. Ils ont donc décidé ce soir de s’illustrer négativement. L’habitude est une seconde nature, n’est-ce pas ?

Togo-Online.co.uk

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.