Jean Pierre Fabre : « Ceux qui rêvent de notre disparition, j’espère qu’ils ont déjà trouvé notre remplaçant »

En conférence de presse mardi, le leader du l’Alliance nationale pour le changement (ANC), Jean-Pierre Fabre a abordé des questions relatives au dialogue au sein de la CNAP et les perspectives du parti.

Intervenant sur les discussions organisées par le gouvernement à travers la Concertation nationale entre acteurs politiques (CNAP), il trouve que « c’est une bonne chose de participer à ces discussions ».

« Le pouvoir qui a senti la nécessité d’ouvrir le dialogue avec les acteurs politiques, surtout ceux de l’opposition. Et ce n’est pas l’ANC qui va refuser de prendre part à ces discussions », a indiqué Jean-Pierre Fabre qui précise par ailleurs que « nos positions par rapport à ces discussions n’ont pas beaucoup changé par rapport à ce qui se faisait avant ».

Sur le même sujet, l’ex-chef de file de l’opposition a dénoncé le déséquilibre dans la composition de la CENI.

« La CENI est totalement déséquilibrée. L’ ANC n’est pas d’accord qu’on reconduise la CENI sur le schéma actuel, si vous continuez ainsi, nous n’allons pas nous associer. Nous allons nous désolidariser du résultat. Visons le consensus que vous semblez trouver en dehors de nous », a-t-il exhorté.

Pour ce qui est des perspectives du parti, l’opposant a laissé entendre : « Nous continuons la lutte avec rigueur et vérité. Nous sommes là pour poursuivre la lutte. Ceux qui rêvent de notre disparition, j’espère qu’ils ont déjà trouvé notre remplaçant ».

Source : icilome.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.