« Je n’ai pas peur de Kadanga le barabas ou Bawara le diablotin »- Mgr Kpodzro

Il y a bientôt trois mois que les Togolais étaient aux urnes pour choisir leur nouveau président. Depuis la proclamation des résultats donnant vainqueur Faure Gnassingbé selon la CENI et la Cour constitutionnelle, il ne fait l’ombre d’aucun doute pour la dynamique Kpodzro que c’est Me Agbeyomé Kodjo qui a été plébiscité par les Togolais.


Mgr Seigneur Kpodzro dans un message adressé au peuple Togolais soutien encore de toutes ses forces que cette année 2020, l’alternance vit le jour mais c’est sans compter avec les forces de l’immobilisme.

A LIRE AUSSI: Au Togo, les ministres touchent 3,7 millions par mois

Dans son message le prélat estime que les puissants ont écrasés les faibles, les misérables et les vulnérables ont utilisés la force brutal, l’intimidation et la corruption tous azimuts, l’achat de conscience généralisé pour perpétrer un putsch électoral et maintenir le statu quo nuisible aux générations présentes et futures.

Mgr Kpodzro continu de dénoncer le score aussi imaginaire qu’ahurissant selon lui, donné à Faure Gnassingbé par la CENI.

« Au nom de quelle prétendue raison d’Etat comme l’affirme le président de la CENI, plus tard, a t-il décidé de forcer l’agenda pour conjurer le péril en la demeure, la chute de la dynastie cinquantenaire? » questionne le prélat.

Mgr Kpodzro insiste à dire que les chiffres publiés par la CENI et la Cour sont le fruit de tripatouillage et de bourrages d’urnes éhontés qui les décrédibilisent dans leur volonté acharnée de faire gagner le Président sortant.

A LIRE AUSSI: Nouveau PM: la nouvelle prophétie qui fait bouger le palais de Lomé 2

Dans son message Mgr Kpodzro a également exprimé sa vive déception sur le sort de ce qu’est devenu sa famille religieuse, pourtant la plus puissante de la planète, qui n’a que très mollement fait échos à ses poignants cris d’agonie alors que les soldats allaient commettre un forfait au domicile de Me Agbeyomé Kodjo.

« Oooh !! Mère Eglise est-ce donc comme ça que tu assures la protection des tiens? Le Christ notre grand maître sera t-il fier de toi s’il revenait te découvrir dans cet état? Se demande t-il.

Par rapport à la supposé fuite raconté sur lui, Mgr Kpodzro répond à ses détracteurs:

« Qui fuirais-je et pour quelle raison? Faure Gnassingbé ou Felix Katanga le Barabbas ou encore Bawara le diablotin? Qui d’entre eux serait fou pour oser toucher à un seul de mes cheveux grisâtre de nonagénaire en fin de cycle ? Non ! à cet âge on a plus peur de rien, puisqu’on n’a plus rien

à perdre. D’ailleurs quel grand service me rendraient-ils si tant est que leur folie sans borne les conduisait à me martyriser à l’exemple du Christ, mon grand et unique modèle ?

A LIRE AUSSI: Togo: Nibombé Daré veut prendre la place de Claude Leroy

Alors ils m’offriraient l’agréable et sublime occasion de faire mon entrée triomphale dans la famille des Saints et d’être glorifié à la suite de mon grand et incomparable maître Jésus-Christ dans le royaume de Dieu le Père Tout Puissant » a t-il martelé.

Et d’ajouter: « Dans notre pays on a tendance à oublier qu’on ne blague pas avec n’importe quel homme de Dieu. DJAKPATA BE DEVIWO ME GNA EKOU O (comprenne qui pourra). Moi KPODZRO, je vais où je veux quand je veux et comme je veux. II n’y a que Dieu et ma santé qui peuvent restreindre mes mouvements«

Mgr Kpodzro en a profité pour adresser un message à Jean Pierre Fabre.

« Je profite de l’occasion pour encourager vivement mon enfant FABRE qui brulerait d’envie de me trainer devant les tribunaux pour l’avoir traité de Judas et de corrompu de ne pas s’embarrasser de quelque procédure dérogatoire que ce soit pour exécuter son projet à l’exemple de son homonyme historique qui a livré Jésus. Son heuresera mon heure.

A LIRE AUSSI:Togo: peur et débandade à la Dynamique Mgr Kpodzro

Qu’il n’oublie seulement pas que Judas n’a pas pujouir des retombées de son forfait. Il lui aurait mieux valu de ne pasêtre né. Dixit Jésus. A bon entendeur salut » a t-il affirmé.

Et de saisir l’occassion pour saluer la mémoire du Colonel Majoulba.

« Je voudrais saisir cette occasion pour saluer la mémoire du Colonel Majoulba Bitala pour son amour pour la patrie, et son sacrifice. Le sang qu’il a versé arrosera l’arbre de la liberté que nous voulons planter au Togo pour les générations présentes et futures » a t-il déclaré.

Kpodro promet de continuer de se battre jusqu’à la fin de ses jours pour que la vérité triomphe et que justice soit faite à Gabriel Agbéyomé Messan KODJO, candidat de la DMK qui selon lui, a largement gagné la présidentielle du 22 février 2020.

L’interview

Vous aimeriez voir ceci:

Source : Togoweb.net

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.