Indignation après la mort d’un jeune laveur d’auto tué par la police

0
271

Le meurtre du jeune débrouillard à Lomé a suscité l’indignation des internautes, des politiques et des défenseurs des droits humains.

Jeudi 21 mai, l’émotion a été vive dans le quartier Avédji Sun City. La police a froidement abattu un jeune laveur d’autos. La scène macabre s’est passée devant la fillette de 5 ans de la victime.

Dans un communiqué rendu public le soir même, le ministre de la Sécurité et de la Protection Civile, le Gal. Yark Damehane, a expliqué les circonstances de cette énième bavure policière. Il a rassuré avoir ouvert une enquête.

Des acteurs politiques et des droits humains réagissent

« Au Togo tirer pour tuer est banalisé. D’abord une nuit sur un officier supérieur dans son bureau au camp militaire ; puis lors d’une marche spontanée, sur ses parents réclamant son corps en vue de l’enterrer et maintenant en pleine journée, sur un innocent débrouillard », a tweeté Brigitte Kafui Adjamagbo-Johnsonn, l-

Source : icilome.com