Indignation après la mort d’un jeune laveur d’auto tué par la police

Le meurtre du jeune débrouillard à Lomé a suscité l’indignation des internautes, des politiques et des défenseurs des droits humains.

Jeudi 21 mai, l’émotion a été vive dans le quartier Avédji Sun City. La police a froidement abattu un jeune laveur d’autos. La scène macabre s’est passée devant la fillette de 5 ans de la victime.

Dans un communiqué rendu public le soir même, le ministre de la Sécurité et de la Protection Civile, le Gal. Yark Damehane, a expliqué les circonstances de cette énième bavure policière. Il a rassuré avoir ouvert une enquête.

Des acteurs politiques et des droits humains réagissent

« Au Togo tirer pour tuer est banalisé. D’abord une nuit sur un officier supérieur dans son bureau au camp militaire ; puis lors d’une marche spontanée, sur ses parents réclamant son corps en vue de l’enterrer et maintenant en pleine journée, sur un innocent débrouillard », a tweeté Brigitte Kafui Adjamagbo-Johnsonn, l-

Source : icilome.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.