Impayés de factures des établissements publics à la CEET, TdE et Togocom: Et si le Trésor public changeait de stratégie!

0
114

La fourniture de l’électricité connait depuis quelques semaines, des interruptions intempestives sur l’ensemble du territoire et en particulier dans les quartiers et zones périphériques de la capitale Lomé.

Ce qui freinent les activités des populations et plombent l’économie togolaise.

En dehors de l’électricité, les populations sont également confrontées à l’accès à l’eau potable et aux perturbations sur le réseau internet.

Si au départ, les raisons de travaux de maintenance programmés sur les ouvrages électriques ont été avancées comme argument par la Direction par la Compagnie Énergie Électrique du Togo (CEET) pour étayer les coupures sauvages, aujourd’hui cette thèse ne tient plus la route. De nouvelles révélations été faites sur les problèmes que connaissent les trois opérateurs.

En effet, dans une note d’information à l’attention des collectivités territoriales, intitulée <<< Impayés de factures de consommations publiques des établissements publics administratifs », le Trésor exhorte les collectivités territoriales à quitter de leurs dettes auprès desdit operateurs.

<< Le constat a été établi que plusieurs établissements publics administratifs (EPA) ont accumulé des impayés importants vis- à-vis de la Compagnie Energie Electrique du Togo (CEET), de la Togolaise des Eaux (TdE) et de TOGOCOM qui subissent de ce fait une forte tension de trésorerie marquée par des difficultés à faire face à leurs engagements envers leurs fournisseurs. Afin d’éviter une rupture dans la fourniture des prestations, l’apurement des arriérés des entités mis en cause constitue dorénavant une priorité. A cet effet, le décaissement des subventions de l’Etat est subordonné par la non accumulation de dettes vis-à-vis de ces opérateurs », stipule la note.

Le Directeur Général du Trésor, Ekpao Adjabo invite les collectivités à prendre toutes les dispositions nécessaires pour apurer les impayées de consommations publiques.

<<< Les collectivités qui n’auront pas régularisé leur situation auprès des desdits opérateurs, pourraient voir leurs ressources amputées de montant de leur dette pour réservées à ces derniers », a-t-il lancé.
Au-delà de ces communiqués loufoques, le Trésor public doit mener des actions concrètes en poursuivant les pontes du régime et les collectivités territoriales qui refusent de s’acquitter de leur dette.

Continuer par produire ces communiqués qui ne donneront rien, c’est cautionner une fois encore l’impunité.

Source: Lecorrecteur

Source : icilome.com

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.